Femmes Pirates

Programmé(e) le

La culture féminine

Ou comment faire une émission qui parle des femmes sans être féministe ?

Dans un premier temps il s’agit de valoriser une culture féminine, sans l’opposer nécessairement à une culture masculine. C’est avant tout un questionnement sur la place actuelle de cette culture et donc des femmes dans notre société et plus particulièrement dans le monde rural.

Les femmes pirates constituent des personnages intéressants pour aborder ce type de problématique. Parfois assimiler à un acte féministe, le fait de se travestir en homme, pose d’abord les contours des questions égalitaires et des définitions des genres. Les histoires des femmes pirates révèlent ce besoin de liberté avant tout individuel et cette nécessité pour certaines de faire tomber des barrières sociales, culturelles, et simplement humaines afin d’assumer cette quête de liberté. Mais aussi le besoin de respect et de reconnaissance viennent s’exprimer fortement a travers cette embarquement de femmes sur les bateaux pirates. Qu’il s’agisse d’Anne Bonny ou de Mary Read, ou encore de Grace O’Malley, les raisons du choix de la piraterie paraissent secondaire, un certain hasard de leur vie. Elles étaient avant tout en quête (d’égalité, d’amour, de respect, de liberté..) ou en conquête (des mers, de territoires, de richesses,…) et ces convictions les ont amenées à la piraterie.

Ce qui est important à retenir c’est qu’en aucun cas elle n’étaient revendicatives de la féminité, même si quelques actes (appartenant au mythe?) ont été rapportés à ce sujet. Par exemple, il est souvent dit que Mary Read, sous le nom de Willy, montrait son sein avant d’achever ses victimes dans les combats. Alors en quoi leur culture féminine a nourrit ses désirs émancipateurs ?

Alors voilà qu’est ce qui peut faire de nous des femmes pirates d’hier et d’aujourd’hui ?

Pourquoi l’utopie pirate reste une source d’inspiration aujourd’hui ?

Lire la suite

En ce moment

Titre

Artiste